Mon premier mari, avec lequel je vivais, ifsi rouen date concours Jean-Luc Godard, me voyait chanter toute la journée, il a fini par me demander den faire de même dans quelques films.
Oui, parce quon a limpression de se jeter dans le vide.Avec tout ce quelle a fait dimportant dans sa vie, elle est une personne qui devrait être célébrée à sa juste valeur.Je suis donc tombée dans la musique un peu par hasard, mais un joli hasard.Interview : 30 ans de carrière, ce nest pas rien.Jai fait tant de choses qui mont amusée et passionnée, je sais que cest rare.1983a Les années 30 - Il était là Il était là (le fauteuil) Paroles : Pierre Delanoë et Michel Sardou Musique : Jacques Revaux Il était là dans ce fauteuil Mon spectateur du premier jour Comme un père débordant d'orgueil Pour celui qui prenait son.Il y a une ouverture.«Solitaire en exil», cest linexplicable saudade* ( du latin solitatis, isolé, «délicieuse nostalgie et désir dailleurs à portée de notre sensibilité.Howe Gelb : Oui, cétait dur.On picolait du rouge et après on allait répéter.Disons que je veux surtout faire passer des émotions à travers ma voix.Jai cette philosophie depuis longtemps.Cétait vraiment parti comme.Merci Tony pour cet album rugueux, avec des angles saillants, sans concession.Interview : Qui la redoute codes de réduction a eu lidée de ce disque?

Mais parce que l'un d'entre eux a dit cett'phrase immense : "Ma liberté s'arrête où la vôtre commence".
1984  Entrée dans le Livre des records avec exemplaires pour "Les lacs du Connemara"  publié en La croix de Chevalier des Arts et Lettres, 1987  Victoires de la Musique, meilleure chanson de l'année pour "Musulmanes" 1988  Chevalier de l'Ordre National du Mérite.
«Un récit picaresque et émouvant» Les Inrocks «Ces rencontres imprévisibles, cette observation de plusieurs strates, rendent la lecture de Samouraïs dans la brousse captivante.» Libération Lauteur : Né en 1973, Guillaume Jan est journaliste et écrivain.


[L_RANDNUM-10-999]